J'ai un gros nez Dr Elia

Sabrina 29 ans
« On ne voit que lui ! De face ou de profil, mon nez que je ne peux ni maquiller, ni camoufler, est exposé à la vue de tous.
J’en suis très complexée docteur ! Je me déteste et j’ai du mal à me regarder dans un miroir. Je fuis sans cesse mon image, je me trouve laide et je n’ai plus confiance en moi. »

Voici les premiers mots prononcés par Sabrina le jour de la première consultation avec Dr Elia à la Clinique Clemenceau.

Le Docteur Elia va nous faire part de l’histoire de l’une de ces patientes, Sabrina 29 ans, célibataire, commerciale dans l’agro-alimentaire.

Cette jeune et jolie patiente est venue le consulter, il y a deux ans et il a été très touché par le mal être de cette jeune femme. Aujourd’hui, cette patiente est très heureuse d’avoir eu recours à une rhinoplastie.

Le Dr Elia chirurgien esthétique, spécialiste de la rhinoplastie décrypte, à la lumière de son expérience, ce complexe tenace.
Jamais vous entendrez dire de quelqu’un : « il a un beau nez, jamais ».

A l’inverse, avoir de beaux yeux ou de belles dents, un beau sourir, saute aux yeux de tous.

Si le beau nez, n’est pas remarqué, le nez disgracieux lui est bien visible : Trop long, trop épais ou trop épaté, busqué, crochu ou bossu… La liste est longue précise le Dr Elia, chirurgien esthétique et un des spécialistes de la rhinoplastie en France.

La souffrance n’est pas proportionnelle obligatoirement à la dimension esthétique du problème.
« Les patients qui me consultent pour une rhinoplastie ne me demandent pas, en effet, un nez qui corresponde aux canons de beauté actuels, encore moins un  joli nez chirurgical (trop dessiné). Non, pour les patients, il s’agit de se débarrasser d’un défaut en particulier. La pointe, une bosse… A moi, alors, de l’identifier avec eux et de le corriger ».

Pour revenir à Sabrina, c’est vrai que son nez pouvait être modifié, affiné, j’ai vu des nez bien pires mais rarement une telle souffrance exprimée avec des mots aussi violents et un dégoût de son image.
Elle me confie :
« je n’aime pas qu’on me voit les cheveux mouillées car on ne voit plus que mon nez, évidemment jamais de coiffure tirée en arrière, queue de cheval ou pince…. Non ! alors que j’adorerai pouvoir m’attacher les cheveux. C’est mon rêve depuis des années !! »

La séance de photos obligatoires avant l’intervention a été un vrai calvaire, une souffrance terrible et Sabrina était presque en larmes tout au long de la consultation.

J’ai opéré cette patiente à la Clinique Clemenceau, un mardi matin je m’en souviens encore. Elle est arrivée à la clinique, heureuse, zen, et contente de franchir le pas.

Dès qu’elle m’a vu, elle m’a dit « Docteur, c’est le plus beau jour de ma vie !! J’en rêve depuis des années !! »
Son opération s’est bien passée, les suites opératoires également.

Je l’ai revu à 7 jours et à ses contrôles réguliers jusqu’à un an.

Sabrina était une autre personne, et en tant que chirurgien esthétique, cela est très gratifiant !!
Voir un patient content et satisfait après une rhinoplastie, voir que ce fardeau a disparu, est un vrai plaisir partagé pour le chirurgien.

La conclusion du Docteur Elia

Dr André Elia Chirurgie Esthétique LilleLa chirurgie esthétique est le plus beau métier du monde lorsqu’il redonne une parcelle de bonheur. Je suis heureux d’exercé ce métier que je pratique avec passion.

La démarche vers la chirurgie esthétique n’est jamais futile.

Chacun apprécie sa propre souffrance face à cette disgrâce, qu’elle soit une insatisfaction simple ou un vrai mal être.

Le parfait n’existe pas en chirurgie esthétique, mais redonner sa propre beauté à chacun est une vraie réussite.

Le Docteur André Elia vous reçoit en consultation à :

  • Lille : Clinique Clemenceau : 179 Boulevard Clemenceau – 59700 Marcq-en-Barœul
  • Arras : Clinique Clemenceau : 4 bis, cours de Verdun – 62000 Arras